Interview: Antiquités Rigaldo & Fils

Bonjour Jean-Charles, pouvez-vous nous dire brièvement quand et comment s'est créée la Maison Antiquités Rigaldo & Fils S.A. ?

   
Antiquités Rigaldo & Fils
 

Nous avons créé Antiquités Rigaldo & fils SA avec mon frère François pour reprendre toutes les activités de notre père, surface de vente d’antiquités  au Château d’Allaman et aux Escaliers du Marché à Lausanne ainsi que l’atelier de Restauration de meubles et d’objets d’art à la Route de Prilly à Lausanne.

SRA quelle est votre spécialité ? 

J.-C. Objets en métal et surtout porcelaine de Nyon de la grande période de la manufacture (1781-1813).

SRA comment êtes-vous devenu antiquaire ? 

J.-C. D’abord fabricant d’étains artisanaux que je réparais aussi comme les objets en argent et en cuivre, j’ai appris, par la base, à apprécier de plus en plus le travail de créateur et de savoir faire des artisans de tous temps.

   
tabatière Nap III en bois noirci et décor de fumeurs en bronze
 

SRA quel est votre objet préféré au magasin en ce moment ?

J.-C. Une très jolie tabatière Nap III en bois noirci et décor de fumeurs en bronze.

SRA qu'appréciez vous plus particulièrement dans notre métier ? 

J.-C. le contact avec d’autres amateurs d’œuvres d’art et la possible découverte d’une pièce exceptionnelle, pas forcement chère, mais « introuvable ».

SRA comment voyez-vous l'avenir de notre profession ? 

J.-C. Actuellement en très grande mutation, notre métier d’antiquaire sera toujours indispensable comme élément de transmission entre des passionnés et des vendeurs pour établir une authentification et un véritable argus des objets et meubles de notre patrimoine historique.