Interview: Gaston Neuffer

Bonjour Gaston Neuffer, pouvez.vous nous dire comment vous avez débuté votre activité d'antiquaire ?

   
Gaston Neuffer
 

G. N. J'ai commencé ce métier, comme antiquaire-brocanteur en 1978 et je suis devenu membre du SRA depuis 1987.

SRA quelle est votre spécialité ? 

G. N. La peinture vaudoise et les objets asiatiques, principalement le Japon.

SRA comment êtes-vous devenu antiquaire ? 

G. N. Mon père m'a transmis le virus assez tôt, je me souviens quand on partait à 1 heure du matin pour aller chiner à Lyon par exemple, j'avais 18 ans.

   
Tableau Vuillermet
 

SRA quel est votre objet préféré au magasin en ce moment ?

G. N. Un tableau de Charles Vuillermet, représentant l'ancienne Académie (aujourd'hui gymnase de la Cité) de Lausanne sous la neige, avec au fond le Château Saint-Maire, tableau peint en 1904.

SRA qu'appréciez vous plus particulièrement dans notre métier ? 

G. N. De pouvoir travailler dans un domaine, qui malgré ce que son nom laisse supposer, est en constante évolution et qui si on sait rester curieux nous permet de faire sans cesse des découvertes et d'éviter ainsi la routine.

SRA comment voyez-vous l'avenir de notre profession ? 

G. N. On sent une tendance assez nette. Nos clients sont de plus en plus informés, avec la venue d'internet par exemple et ils recherchent des objets, meubles ou tableaux avec du caractère, rare ou haut de gamme.

L'avantage d'avoir pignon sur rue, permet à notre clientèle de pouvoir nous trouver facilement, d'obtenir des renseignements, de pouvoir toucher, de voir plusieurs fois un objet afin d'être certain de ce qu'elle achète.

Gaston Neuffer